| Eleonore Pameijer

Flûte




Formée principalement dans le répertoire Baroque, Classique et Romantique, Eleonore Pameijer a inspiré maints compositeurs contemporains à écrire des œuvres qui lui sont particulièrement dédiées. Soliste elle parcourt le monde apportant aux publics la musique à laquelle elle croit.

L’investissement d’Eléonore Pameijer pour une composition, qu’elle soit ancienne ou contemporaine, génère des prestations captivantes et authentiques.

| En bref

● Etudes au conservatoire d’Amsterdam, au Bennington College aux Etats-Unis (Vermont), et à l’« Academia Chigiana » en Italie
● 1985: Flûtiste principale du ASKO/Schönberg-ensemble, un des ensembles de musique du 20ème siècle le plus réputé en Europe
● 1996: prend l’initiative de créer la Fondation Leo Smit, dédiée à promouvoir la musique des compositeurs oubliés et organise plus de 200 festivals en Hollande, Allemagne, France et Etats-Unis en tant que directrice artistique
● Directrice du label Future Classics

| Ses références

● Premier prix de flûte au Concours Frank Martin
● Prix Straesser-Verster
● Collaboration avec les chefs d’orchestre Ton Koopman Peter Eötvös, Philippe Entremont et Alexander Vedernikov notamment
● En 2012 : médaille royale d’honneur par les « Chevaliers de l’ordre de Oranje-Nassau », donnée par le Maire d’Amsterdam Monsieur Eberhard van der Laan.

| Sa biographie

Eleonore Pameijer a étudié la flûte au conservatoire d’Amsterdam ou elle a obtenu le diplôme soliste avec distinction. Elle poursuit ses études aux Etats-Unis avec Sue Ann Kahn au Bennington College (Vermont, U.S.A.), tout en suivant les master-classes de Julius Baker, Samuel Baron et du légendaire flûtiste français Marcel Moyse. Après son retour en Europe, elle a étudié avec Severino Gazzeloni à l’« Academia Chigiana » (Italie). Elle suit un cours spécial de Musique Baroque avec Jos van Immerseel, Bart Kuyken and Ton Koopman.

Elle fait ses débuts au Concertgebouw d’Amsterdam et gagne le premier prix de flûte au Concours Frank Martin. Elle est apparue à la Télévision Nationale Néerlandaise dans le programme consacré aux Jeunes Solistes de l’année. En 1985, elle devient la flûtiste principale du ASKO/Schönberg-ensemble, un des ensembles de musique du 20ème siècle le plus réputé en Europe.

Eleonore Pameijer a joué comme soliste avec plusieurs orchestres et ensembles dirigés par David Porcelijn, Arthuro Tamayo, Richard Dufallo, Ton Koopman, Oliver Knussen, Hans Zender, Ingo Metzmacher, Peter Eötvös, Philippe Entremont, Kenneth Montgomery et Alexander Vedernikov. Elle a aussi participé en tant que soliste au sein de plusieurs productions de Festivals Hollandais, jouant également dans presque tous les pays européens, le Canada et les Etats-Unis. Elle reçoit le Prix Straesser-Verster in 1995.

Elle a beaucoup enregistré pour la radio et la télévision aussi bien qu’un nombre important de CDs pour FutureClassics, NM Classics, Philips, Olympia, Attacca et Channel Classics.

En 1996, elle prend l’initiative de créer la Fondation Leo Smit, dédiée à promouvoir la musique des « compositeurs oubliés, victimes du nazisme ».

En tant que Directrice Artistique de cette Fondation, Eléonore organise plus de 200 concerts et festivals en Hollande, Allemagne, France et Etats-Unis.

Elle est également la Fondatrice et la Directrice du label de disque Future Classics.

En 2012, elle reçoit une médaille royale d’honneur par les « Chevaliers de l’ordre de Oranje-Nassau », donné par le Maire d’Amsterdam Monsieur Eberhard van der Laan.

Eléonore Pameijer est une artiste sensible… une technique exceptionnelle, un don et une sonorité exquise… une palette sonore magnifiquement variée… sans effort, virtuose et poétique… une musique extraordinaire, variée dans la forme et dans le fond, toujours intéressant…

Nijmeegs Dagblad

Eléonore Pameijer a beaucoup à dire musicalement. Avec sa magnifique sonorité, elle émeut le public.

Brabants Dagblad

Un jardin de passion au Théâtre Hooglied…

Le son de la flûte d’Eléonore Pameijer embrasse la voix du ténor Marcel Beekman comme les bras d’un amant… une splendide histoire d’amour entre l’exubérance de la flûte et la profonde émotion de la voix…

Trouw and Haarlems Dagblad

Charmant, gracieux, expressif, ce projet a grandement enrichi le répertoire pour flûte, la prestation ne peut pas être mieux recommandée.

AD Haagsche Courant

Un récital exceptionnel, une interprétation profonde, un investissement maximal, de la virtuosité, une technique éblouissante, une qualité de son impressionnante.

NRC Handelsblad

Eléonore Pameijer est dotée d’un son très pur et d’une grande musicalité, une grande souplesse, sensibilité et une virtuosité impeccable.

Pierre Guillaumont

France